Câlinothérapie

Câlinothérapie

Le câlin, approche thérapeutique essentielle

 

Une médecine pour le corps, le coeur et l'âme

 

 

Souvent les thérapies nous amènent à observer, constater, comprendre nos blessures et nos manques. Comprendre ne guérit pas les blessures de l'âme, du coeur et du corps. Il y a alors un nouveau chemin à entreprendre, celui de recevoir ce qui nous a tant manqué.

 

Recevoir des bras pour s'y déposer, s'abandonner sur une poitrine pour s'apaiser au seul son du coeur qui bat, être enveloppé de chaleur, regardé avec amour, accueilli pleinement pour qui nous sommes, faire l'expérience de l'amour inconditionnel dans le monde des humains.

 

Les câlins n'ont pas besoin de mots, ils oeuvrent à un autre niveau. Un câlin est un geste qui brise les peurs, qui nous recompose, qui construit du lien et qui détend en profondeur.

 

Le câlin nous ramène "à la maison". Et dans cette pleinitude du foyer retrouvé, nos forces pour transcender les épreuves de nos vies sont renouvelées.

 

 

 

Être pris dans les bras, c’est indispensable pour survivre !

 

 

 

Le câlin thérapeutique n'a rien à voir avec le câlin d'amour sexué. Ici, aucun geste ne laisse place à une quelconque ambiguité.

Ce câlin intime et propre est indispensable pour être bien nourri, pour faire tomber nos carapaces, pour nous éloigner du froid du manque et pour travailler l’art de l’amour propre qui nous rapproche de l’authenticité.

 

Sans aucun doute, le câlin est une connexion spéciale qui stoppe le temps et redonne l’harmonie, qui transmet un message qui assainit, qui est la meilleure thérapie pour rénover les sentiments, calmer les émotions et communiquer avec les autres et nous-même.

 

Fondre nos corps dans un câlin nous aide à être plus patient, à nous détendre et à nous sentir aimé, ce qui contribue au renforcement de l’estime de soi, de l’amour de soi et de notre capacité à résister face à la difficulté et aux peurs.

 

 

 

L'Amour est la plus grande thérapie qui soit

 

 

« L’homme a besoin d’être un centre d’attention. C’est l’un des besoins les plus fondamentaux des êtres humains. Si on ne prend pas soin de lui, l’être humain meurt. S’il ne sent pas qu’il est important pour quelqu’un, au moins pour quelqu’un, toute sa vie devient insignifiante.

 

Aussi, l’Amour est la plus grande thérapie qui soit. Le monde a besoin de thérapie parce que le monde manque d’amour. Dans un monde vraiment vivant d’amour, aucune thérapie ne serait nécessaire, l’amour serait suffisant, plus que suffisant.

 

Le câlin est simplement un geste d’amour, de chaleur, d’affection. La sensation de chaleur qui se déverse de l’autre personne fait dissoudre de nombreuses maladies en vous, fait fondre l’ego froid comme de la glace. Cela vous fait retrouver l’enfance.

 

De nos jours, les psychologues sont bien conscients du fait que si un enfant n’est pas étreint, embrassé, il va manquer d’une certaine nourriture. Tout comme le corps a besoin d’aliments, l’âme a besoin d’amour. Vous pouvez satisfaire à tous les besoins matériels de l’enfant, lui donner tous le confort matériel, si les câlins manquent, l’enfant ne deviendra pas un être en pleine santé. Au fond de lui, il restera triste, ignoré, négligé, abandonné. Il aura reçu de bons soins, mais il n’aura pas été materné.

 

Il a été observé que si un enfant ne reçoit pas de câlins, il commence à se replier sur lui-même — il peut même en mourir — bien que tout le reste soit à sa disposition. Sur le plan corporel, il reçoit tous les soins, mais aucun amour n’entoure l’enfant. Il devient esseulé, il devient déconnecté de l’existence.

 

L’amour est notre connexion, l’amour est notre racine. Tout comme vous respirez — pour le corps, c’est absolument essentiel : arrêter de respirer et vous n’existez plus — de la même manière, l’amour est le souffle intérieur. L’âme vit par l’amour.

 

L’analyse n’y parviendra pas. L’esprit et la clarification, la connaissance et l’érudition n’y parviendront pas. Vous pouvez savoir tout ce qu’il faut

savoir sur la thérapie, vous pouvez devenir un expert, si vous ne connaissez pas l’art d’aimer, vous restez uniquement à la surface du miracle de la thérapie.

 

(…) Le câlin est un simple geste d’unité — même le geste apporte une aide. Si ce geste est vrai — pas seulement un geste, mais votre cœur y est aussi présent — il peut être un outil magique, il peut faire des miracles. Il peut transformer une situation dans son ensemble, instantanément… Le câlin est tout simplement l’une des choses les plus importantes.

 

(…) Quand vous aimez une personne, la seule verbalisation n’est pas suffisante, les mots ne suffisent pas, quelque chose de plus substantiel est nécessaire, les mots ne sont qu’abstraits. Vous devez faire quelque chose. Tenez la main, étreignez la personne, embrassez-la, prenez-la dans vos bras. Cela vous aidera tous les deux — si vous pouvez vous fondre tous les deux dans l’embrassade, vous allez redevenir plus jeunes, plus frais, plus vivants. C’est tout le processus de la guérison.

 

L’analyse est la voie du mental, le câlin est la voie du cœur. Le mental est la cause de toutes les maladies et le cœur est la source de toute guérison. ».

Osho.

 

 

Pourquoi le câlin est-il indispensable à notre équilibre ?

Entretien avec Céline Rivière sur la nécessité et les bienfaits du câlin (Psychologies Magazine).

 

 

 

En pratique:

 

La câlinothérapie se décline en séances de groupe ou en séances individuelles qui s'inscrivent dans une démarche d'accompagnement globale.

 

En individuel, la séance dure 1heure et se déroule comme suit:

 

  • 20 minutes pour arriver, se(dé) poser, prendre le thé, être en lien (tant avec le thérapeute qu'avec la partie de soi qui a besoin profondément de bras).
  • 20 minutes de câlinothérapie en silence sur fond de musique douce. Le temps d'un voyage. Accueil de toutes les émotions, observation de l'agitation du mental, écoute de ce qui surgit des profondeurs...
  • 20 minutes pour mettre en lumière, donner du sens, faire du lien, revenir dans l'énergie de l'instant et repartir debout.

 

Prise de rendez-vous et tarifs.

 

 

prendre soin de notre enfant intérieur

vivre nos émotions

traverser nos deuils

sortir de la victimisation

être plus conscients

devenir plus autonomes

 

 

Des câlins pour vivre reconnaissance et fratrie car Nous Sommes Un.

 

 

La thérapie offre la possibilité de remettre du sens dans nos vies, de trouver et de stabiliser la Joie de Vivre, de savourer le Moment Présent et de guérir de nos blessures anciennes.

 

 

Des câlins pour retrouver le sentiment de sécurité profonde.

Des câlins pour accueillir pleinement Ce Qui Est et laisser toutes les émotions nous traverser.

 

Photos Paul Martens, Sébastien Bavière

KomuniKi est un produit de L'école de pierre sprl

Rue Eigenhuis 9 - 1170 Bruxelles - Belgique

+32 495 505 407 ou info@ecoledepierre.be

TVA BE 0471.342.596 - IBAN BE72 2100 9833 5016 - BIC GEBABEBB